#2

Psychose de l'Intelligence Artificielle, Subjectivité

Les intelligences artificielles sont le cœur de l’humanité de demain.

A en croire les experts, elles auraient déjà entamé leur travail de sape et supplanté, dans l’ombre, des métiers aussi vitaux que les cancérologues ou les journalistes. Conçues par des empires de la data et alimentées par des tombereaux de données récoltées via des procédés plus ingénieux les uns que les autres, les IA s’installent de plus en plus dans le débat public. Mais qui sont-elles vraiment ? Nul ne le sait. Si vous dépeciez une IA et que vous plongiez dans ses entrailles, vous ne verriez que des piles de données classées par des algorithmes littéralement indéchiffrables parmi des rouages de machine-learning qui tournent à vide en attendant la prochaine fournée de chiffres. En vermillonnant, vous trouveriez un fichier avec votre nom. Vous ne comprenez pas comment cet amas informe de lignes de code a compris que votre grain de beauté cultivait un cancer. Vous le croyez malgré tout.

La voilà, la psychose de l’intelligence artificielle.

Illustration : Rebecca Blanc

Admiration : Sixtine

Haine : Jules D.

Arrogance : Eckhart Nuars

Songe : Ely Kligerman