#6

Laisser un commentaire
Euthanasie

Peu de choses sont sûres en ces temps troubles mais chez Vues et Revue, nous pouvons vous affirmer qu’en janvier 2020, Jacqueline Jencquel va mourir quelque part en Suisse.

Si nous en sommes si sûrs, c’est que Jacqueline a décidé de fixer la date de sa mort elle-même. Certains y voient un suicide, elle les détrompe : il s’agit d’une euthanasie. Un suicide administré par un médecin. Le Larousse le dit mieux que nous :

Euthanasie : nom féminin.
Acte d’un médecin qui provoque la mort d’un malade incurable pour abréger ses souffrances ou son agonie, illégal dans la plupart des pays.

Ici le Larousse se trompe pourtant. Si l’euthanasie est en effet illégale dans la plupart des pays dont la France, Jacqueline n’envisage pas l’euthanasie pour « abréger ses souffrances ». Jacqueline va bien. Elle est même en parfaite santé. Simplement, elle a peur de mourir couchée. Vous voyez, Jacqueline ne veut pas se retrouver piégée par le système français qui, en cas d’accident, la maintiendrait coûte que coûte « en vie ». Elle veut vivre, Jacqueline, pas être « maintenue en vie ». C’est pour cette raison qu’en janvier prochain, si vous visitez la Suisse, vous tomberez sur son nom dans un journal local. Et vous saurez alors que Jacqueline a vécu, et que désormais Jacqueline est morte.

Devant cet acte qui instille dans la plus vitale défaite la bravoure la plus héroïque, nos auteurs ont décidé d’écrire. Pour explorer ce qui nous remue devant elle, car si nous comprenons bien sûr les conséquences de l’euthanasie, ses motivations, entre courage et abandon, demeurent pour nous un mystère.

Illustratrice : Laure Saffroy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.